Meuble de salon
Photo  par Philip Plisson

Le phare de la Jument

Philip Plisson

Finitions

Dimensions

Homme debout

Encadrements

31,67 €
  • Expédié sous 2 jours ouvrés
  • Livraison à partir de 7€ en france métropolitaine.
    Offerte à partir de 125€

En savoir plus sur la photographie

Ref. B1904
Auteur.

Philip Plisson

Le phare de la Jument balise le passage du Fromveur, entre Ouessant et Molène en mer d'Iroise, réputée comme la plus dangereuse d'Europe. Il a été construit entre 1904 et 1911, sur le récif d'Ar Gazeg (la Jument en Breton) et classé au titre des Monuments Historiques en 2017. Les gardiens de phares ont toujours eu pour coutume d'appeler les phares construits à terre les "paradis", ceux construits sur des îles les "purgatoires" et enfin ceux construits en mer les "enfers". Ils commençaient généralement leur carrière par les "enfers", pour finir aux "paradis". 

  • Notre poster photo est disponible en 2 formats : 50x50 cm et 60x60 cm

Choisissez votre cadre : 

  • caisse américaine (en 5 couleurs) ou cadre avec plexi (4 couleurs disponibles).

Notre collection de posters, imprimés à la demande sur papier photo 250g et façonnés à l’unité avec des encres inaltérables certifiées EPSON est unique dans le monde de l’édition et de la décoration murale !  Plus de 500 images et affiches dans notre collection de posters muraux, parmi lesquelles vous pouvez choisir celle ou celles qui décoreront vos murs. La Mer dans tous ses états, la Bretagne, les phares, les tempêtes, les voiliers, les plages, les voyages…


Philip est né sur les bords de la Loire, et découvre La Trinité-sur-Mer à l’âge de 4 ans. C’est là que son père lui transmet sa première passion : la voile. Le besoin de mer ne le quittera plus ! À 9 ans, il découvre sa deuxième passion : la photo grâce à sa grand-mère paternelle qui lui offre son premier appareil photo. Au début des années 80, Philip décide de vivre de ses 2 passions : photographier pour naviguer et naviguer pour photographier. Nommé Peintre de la Marine en 1991, il témoigne des événements majeurs liés au monde de la mer afin de conserver la mémoire de notre maritimité contemporaine, comme l’avait souhaité Richelieu en créant le Corps des Peintes de la Marine. Philip, marin-photographe, n’a qu’un leitmotiv: avoir chaque jour une nouvelle envie d’image à réaliser et à partager. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.plisson.com