Meuble de salon
Photo Le phare de l'île Vierge, Finistère, Bretagne par Philip Plisson

Le phare de l'île Vierge, Finistère, Bretagne

Philip Plisson

Finitions

Dimensions

Homme debout

Encadrements

82,50 €
  • Expédié sous 2 jours ouvrés
  • Livraison à partir de 7€ en france métropolitaine.
    Offerte à partir de 125€

En savoir plus sur la photographie

Ref. C0113
Auteur.

Philip Plisson

Le phare de l’île Vierge, au large du Finistère nord, est le plus haut d’Europe, et même du monde car il s’élève à 82,50 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il a été construit en 1897, juste à côté du premier, qui avait une portée insuffisante pour baliser cette zone extrêmement dangereuse. Si vous avez le courage de monter ses 397 marches, vous aurez une vue panoramique exceptionnelle sur les Abers et la côte des naufrageurs, de l’île de Batz à l’île d’Ouessant. Le phare a été classé aux Monuments Historiques en 2011. Profitez de cette image exceptionnelle d’un phare breton avec de la neige, disponible :

  • Sur poster photo panoramique 60x20 cm et 95x,33 cm
  • Sur toile 120x40 cm

Choisissez un cadre adapté à votre décoration : 

  • Pour nos posters : des caisses américaines sans verre, 5 couleurs au choix ou des cadres avec plexi, 4 couleurs au choix
  • Pour nos toiles : des cadres ajustés, 5 couleurs au choix

Nos photos sur toile regroupent plus de 500 visuels. Elles sont imprimées sur toile de peintre et montées sur châssis en bois de 3,50 cm d’épaisseur. Faciles à accrocher, grâce à une petite pointe, elles pourront décorer votre maison, de la chambre à la cuisine en passant par votre salon, selon vos envies. Vous trouverez forcément le photographie qui mettra en valeur votre intérieur grâce à nos différents formats : carrés, panoramiques, triptyques...

Philip est né sur les bords de la Loire, et découvre La Trinité-sur-Mer à l’âge de 4 ans. C’est là que son père lui transmet sa première passion : la voile. Le besoin de mer ne le quittera plus ! À 9 ans, il découvre sa deuxième passion : la photo grâce à sa grand-mère paternelle qui lui offre son premier appareil photo. Au début des années 80, Philip décide de vivre de ses 2 passions : photographier pour naviguer et naviguer pour photographier. Nommé Peintre de la Marine en 1991, il témoigne des événements majeurs liés au monde de la mer afin de conserver la mémoire de notre maritimité contemporaine, comme l’avait souhaité Richelieu en créant le Corps des Peintes de la Marine. Philip, marin-photographe, n’a qu’un leitmotiv: avoir chaque jour une nouvelle envie d’image à réaliser et à partager.